Test du VPN d’OverPlay

OverPlay n’est pas un fournisseur comme les autres. En plus d’offrir un VPN standard, il propose aussi un service de DNS appelé SmartDNS.

C’est le seul fournisseur qui propose ce service de DNS, mais il est loin d’être performant que son bundle SmartDNS et le VPN.

Sur la protection de la vie privée, OverPlay propose une protection de la vie privée absolue avec aucun enregistrement sur les utilisateurs.

OverPlay est un bon VPN, mais il y a des aspects de son service qui souffrent de problèmes non négligeables.

L’histoire d’OverPlay

OverPlay est apparu à partir de 2011 à l’époque où la tendance des VPN venait de démarrer. En 2010, la Hadopi venait d’être lancée en France et des VPN comme OverPlay ont compris l’importance de proposer un anonymat et une bonne protection de la vie privée à l’utilisateur.

OverPlay est basé aux États-Unis après avoir passé quelques années au Royaume-Uni. Un VPN aux États-Unis implique qu’il doit respecter les lois de ce pays, notamment le Patriot Act qui généralise la surveillance de masse.

Mais la politique de zéro donnée d’OverPlay lui permet de fournir une bonne sécurité à ses clients puisqu’il n’enregistre aucune information.

overplay-vpn

OverPlay se démarque aussi par sa vitesse. On estime qu’il fait partie des 10 VPN les plus rapides du marché, mais notre test vous dira si c’est vraiment le cas.

Même si OverPlay autorise le P2P sur son réseau, il interdit le partage des contenus piratés. Cela peut poser un problème pour les adeptes de Torrent.

Mais encore une fois, il faut prouver que vous utilisez le torrent et le fournisseur ne peut pas le faire à cause de politique sur la vie privée.

En termes de couverture, OverPlay propose plus de 450 serveurs dans 127 pays. C’est comparable aux plus gros VPN et on apprécie cette disponibilité des serveurs.

Récemment, la Russie a voté de nouvelles lois pour forcer les entreprises à stocker des données sur le territoire russe pendant 12 mois.

En réponse, OverPlay a décidé de cesser toute activité en Russie. Il a ainsi emboité le pas de Private Internet Access qui avait fait la même chose. Pour Overplay, la sécurité de l’utilisateur passe avant le profit.

Les tarifs d’OverPlay

Contrairement à d’autres fournisseurs et leur VPN standard, OverPlay propose 2 offres. La première est un service de DNS appelé SmartDNS et la seconde est le SmartDNS couplé avec un VPN.

En termes simples, le SmartDNS vous permet de changer de localisation géographique. Ainsi, vous pouvez accéder à des sites comme Netflix ou des plateformes de Replay.

Mais la grande différence est que vous ne bénéficiez pas du chiffrement du VPN. Cela signifie que la connexion est en clair et on se demande pourquoi OverPlay propose une telle offre. Il vaut mieux se concentrer sur un VPN qui propose toutes les protections en une seule fois.

overplay-vpn_2

Le Bundle SmartDNS et le VPN vous reviennent à 9,95 dollars par mois et l’abonnement annuel est à 99,95, soit 8,33 dollars par mois.

On voit 2 problèmes, le premier est qu’il n’y a qu’une offre mensuelle et annuelle alors que ses concurrents proposent également des abonnements à 3 et 6 mois.

De plus, l’abonnement annuel vous propose seulement une remise de 17 % ce qui est ridicule comparé aux 50 % de remise qu’on peut trouver chez les leaders du secteur.

overplay-vpn_3

On peut arguer que le prix est élevé puisqu’on bénéficie aussi du SmartDNS. Cela se discute, mais on ne voit pas l’intérêt d’un service DNS alors qu’on a déjà un VPN et qu’on doit payer plus cher. De plus, des concurrents proposent également des DNS personnalisés et c’est totalement gratuit.

S’inscrire sur OverPlay

L’inscription est très facile. Vous fournissez votre adresse mail et vous finalisez votre paiement. On a également la mauvaise surprise que seuls Paypal et les cartes de crédit sont disponibles.

Aujourd’hui, tous les VPN proposent le Bitcoin alors que Paypal et les cartes de crédit permettent de vous identifier.

overplay-vpn_4

Mais le reste du processus est facile. Vous sélectionnez votre mode de paiement et vous attendez la fin de la transaction. Ensuite, OverPlay va propose de télécharger ses logiciels pour les différentes plateformes.

Les logiciels disponibles sur OverPlay

OverPlay propose les protocoles OpenVPN, le PPTP, le L2TP/IPSEc. Les logiciels sont disponibles pour Windows et Mac OS X.

Il n’y a pas d’applications dédiées pour Android et iOS, mais le site propose des instructions détaillées pour configurer son VPN sur un appareil mobile.

Même si les guides sont pratiques, l’absence d’applications dédiées nous a surpris, car ce type d’application permet de changer rapidement de serveurs alors qu’avec le VPN par défaut sur Android et iOS, on doit le faire à la main.

De plus, on peut aussi trouver des tutoriels pour configurer sur des routeurs DD-WRT et Tomato. Ce sont des guides assez techniques, mais qui conviendront aux utilisateurs les plus exigeants. On apprécie ce souci de détail, car on tombe souvent sur des tutoriels basiques chez les autres fournisseurs.

overplay-vpn_5

En parlant de logiciels, on doit également mentionner le support de la clientèle. En premier lieu, OverPlay propose un centre d’aide qui répond à toutes les questions imaginables. Il n’y a pas de chat en Live, mais on peut envoyer des questions par mail et avoir une réponse en quelques heures.

La vitesse d’OverPlay

On n’est pas impressionné par le prix ou la qualité des logiciels, mais qu’en est-il de la vitesse ? OverPlay ne nous a pas déçus.

Nous avons testé sa performance sur Windows et sur Android pendant les heures de pointe et creuse. La vitesse a culminé à 90 % par rapport à notre connexion de base de 8 Mb/s.

C’est vraiment très rapide et nous avons eu près de 85 % sur Android. Il y a juste un petit souci. OverPlay ne supporte pas l’OvenVPN sur Android et iOS et on doit passer par le L2TP/IPSec.

Ce n’est pas un problème en soi, car le L2TP/IPSec est assez sécurisé, mais il ne l’est pas autant que l’OpenVPN. Avec les Smartphones actuels sur Android, on peut tout à fait configurer l’OpenVPN sans des ralentissements majeurs.

Nous avons testé la vitesse de téléchargement de torrent, mais également les lectures de vidéos sur Youtube. Pour ce dernier, nous avons lancé des vidéos panoramiques qui sont très gourmandes en bande passante.

La connexion d’OverPlay a bénéficié d’une stabilité optimale dans toutes les conditions. Le logiciel pour Windows est très intuitif et il conviendra parfaitement aux novices, mais les utilisateurs expérimentés pourront également jouer avec ses différents paramètres pour optimiser leur navigation.

En conclusion

OverPlay obtient quelques bons points. Il garantit une protection de la vie privée maximale, il n’hésite pas à partir d’un pays si ce dernier insiste sur des lois liberticides et ses tutoriels sont parmi les plus détaillés pour configurer son VPN sur tous les appareils imaginables. Malheureusement, il pêche sur de nombreux points.

On ne voit pas d’intérêt à proposer un service DNS supplémentaire en provoquant une hausse de prix inutile. L’absence d’applications sur mobile nous a aussi laissés perplexes, mais sur la vitesse, OverPlay est quasiment irréprochable.

Il ests l’un des plus rapides qu’on ait testé même si on peut hausser les sourcils sur le manque de l’OpenVPN sur Android et iOS.

OverPlay doit encore progresser sur certains aspects pour qu’on puisse le considérer comme un concurrent sérieux face aux ténors du secteur.

×

OFFRE DE PRINTEMPS - 55% de réduction chez Hidemyass Obtenez votre réduction