Plaintes contre torrent rejetées, l’admin de SwePiracy évite la prison.

hands in jailUn ancien opérateur du site torrent SwePiracy a échappé aux poursuites de l’industrie du cinéma en Suède.

Au lieu de plusieurs années de prison et des millions pour dommages et intérêts, Le propriétaire de 25 ans du tracker privé SwePiracy a écopé de 100 heures de service à la communauté et 194.000 $ d’amende.

Fondée il y a dix ans en 2006, SwePiracy a grandi et est devenu l’un des plus célèbres sites de torrent privé sur la scène suédoise. En tant que tel, il est devenu une cible pour les brigades anti-piratage.

En Février 2012, après une enquête menée par le groupe anti-piratage Antipiratbyrån (maintenant Rights Alliance), la police de la Suède et des Pays-Bas ont coordonné leurs actions pour fermer le site.

Plus tôt cette année un opérateur de 25 ans a comparu en cour pour répondre à des accusations relatives à la distribution illégale de 27 films entre Mars 2011 et Février 2012. L’accusation a demandé plusieurs années de prison et près de 3 millions $ (25k couronnes) pour dommages et intérêts.

Au cours du procès le mois dernier, l’avocat de la défense SwePiracy Per E. Samuelsson, qui représente également Julian Assange et a pris part, dernièrement au procès Pirate Bay, a déclaré que les réclamations contre son client étaient les plus déraisonnables qu’il avait vu durant ses 35 ans de carrière en tant qu’avocat .

Après avoir délibéré pendant trois semaines, le tribunal du district de Norrköping a rendu sa décision aujourd’hui. L’ancien opérateur de SwePiracy a été reconnu coupable de violation de copyright, mais il semblerait que la peine de prison et l’amende aient été revues à la baisse.

L’exploitant du site de torrent a bien évité une longue peine de prison et il a été condamné à 100 heures de service communautaire.

La poursuite pour dommages-intérêts a également été considérablement réduite de millions à «seulement» 148.000 $, payable au film Nordisk Film. Et l’Etat lui a confisqué 45.600 $ pour avoir été généré par SwePiracy.

Alors que la sentence aurait pu être bien pire, le jeune homme de 25 ans fait appel.

«Je suis en contact avec mon client et nous allons faire appel à la fois contre la condamnation et les questions des dommages et intérêt. Il pense que le tribunal a été trop dure avec les dommages et intérêts », a déclaré Per E. Samuelsson.

Et il semblerait que le demandeur ne soit pas non plus satisfait du résultat. Henrik Pontén de Rights Alliance dit que Nordisk Film peut également faire appel car le tribunal du district n’a pas appliqué les principes appliqués précédemment dans le procès de The Pirate Bay.

Les parties ont jusqu’au 1er Novembre pour faire appel.

Pensez a toujours surfer protégé d’un VPN comme Cyberghost VyprVPN ou NordVPN, afin de sécuriser vos données personnelles et masquer votre identité. Vous éviterez les lois sur le renseignement, la loi Hadopi et les lois gouvernementales.

Téléchargez anonymement en choisissant une adresse IP du pays de votre choix. Vous pourrez ainsi visionner tous vos replays préférés peu importe où vous êtes.

Google Analytics Alternative