Listes des sites de piratage torrent bloqués par les États-Unis

Pirate button on computer keyboard.Depuis des dizaines d’années les États-Unis luttent contre le piratage sur internet, plusieurs moyens ont été utilisés mais regarder des films gratuitement en ligne est toujours à la portée de tous.

Dans les années 90, on utilisait newsgroups et IRC, depuis la création de Napster au début des 2000 tout est devenu plus simple.

Aujourd’hui pirater des films est un jeu d’enfant avec le peer to peer.

Avec le torrent et les téléchargements de masse de contenus protégés par les droits d’auteur, les maisons de distribution de films et toute l’industrie du Cinéma luttent pour défendre leur droit.

Les ayants droit font appel à plusieurs organisations et associations qui se battent pour défendre leurs intérêts ;

La Hadopi par exemple a mis en place ses ripostes graduées contre les internautes qui accèdent a du contenu protégé via des sites comme The Pirate Bay, Cpasbien, uTorrent, Gnutella, Kazaa, eDonkey, et LimeWire.

Les brigades anti-piratage et la MPAA luttent rigoureusement contre les sites eux-mêmes qui partagent des liens torrent, et ont récemment fait fermer KickAss Torrents et Torrentz.eu. Ils sont actuellement régulièrement en procès avec The Pirate Bay et leur combat ne fait que commencer.

Le Ministère des affaires des États-Unis, détail les prochaines actions du gouvernement américain.

Leur vision global est de restreindre de plus en plus les libertés des internautes afin d’avoir plus de contrôle sur leur activités.

Tout d’abord les trackers torrent comme The Pirate Bay, ExtraTorrent et 1337X sont visés puis les hébergeurs notamment Rapidgator et Uploaded.

Les plateformes de ripping sont aussi en danger comme YouTube-MP3 qui a récemment fait l’Object de plaintes des détenteurs de droits d’auteurs. Mais aussi les réseaux sociaux comme Vkontakte.

La note des États-Unis ne mentionne pas les sites européens comme  Zone-Téléchargement le plus important du marché français.

Concernant le streaming, les sites suivant sont concernés : Putlocker, 123movies, Primewire, BeeVideo et IpPlayBox.

En résumé les sites de téléchargement et de streaming vont devoir redoubler d’efforts pour se maintenir et continuer d’offrir l’accès gratuit à ces films aux internautes.

Les Internautes vont devoir eux aussi se protéger et prendre leur précaution grâce à un VPN comme Hidemyass VyprVPN ou NordVPN afin de garder leur identité secrète et leur connexion anonyme.

Un VPN vous permettra de contourner les lois gouvernementales et de naviguer en toute sécurité.

×

OFFRE DE PRINTEMPS - 55% de réduction chez Hidemyass Obtenez votre réduction