La Chine controle sévèrement le piratage

Pirate button on computer keyboard.Une nouvelle campagne contre le piratage a été lancée par les autorités chinoise.

Ils menacent avec des actions rigides les sites Internet qui participent dans la distribution illégale de films, émissions, ebooks et aussi d’articles en ligne.

Les sites pirates et App stores seront sous les feux des projecteurs pendant que les plateformes de réseaux sociaux seront sous supervision extrêmement strictes.

Quand nous parlons de protection des propriétés intellectuelles, la Chine est souvent considérée comme une des plus grandes contrevenantes dans le monde entier.

Tout est copié dans ce pays, commençant par les montres de marque jusqu’aux voitures. Même les plus grands monuments ont des répliques.

Lors de période un peu plus récentes, toutefois, il y a eu des signes que la Chine serait un peu plus rassuré à propos de l’idée que la protection des IP devrait avoir la priorité.

Par exemple, presque tous les mois les autorités annonce une nouvelle répression sur le piratage de l’Internet, comme le programme “Jian Wang 2016” qui a répertorié 290 cas de piratage de sites web lors des 6 derniers mois, l’année dernière.

En maintenant la même dénomination, cette semaine le National Copyright Administration de la Chine a révélé le programme anti-piratage “Jian Wang 2017”.

Pendant une réunion à Beijing avec d’autres organismes d’état, les groupes de droits d’auteur, les organisations de droits, et les représentants de différentes sociétés de médias ainsi que l’administration a détaillé ses derniers plans.

Le programme anti-piratage restera focalisé sur la protection des droits d’auteur des films, télévisions et de l’industrie des informations en Chine.

Enfreindre les lois sur les sites web, l’e-commerce et les services d’hébergement cloud, réseaux sociaux, incluant les applications d’Internet mobile seront tous mis sous les feux des projecteurs, avec les autorités qui enquêtent et les cas majeurs de prosécutions.

Le programme, qui sera opérationnel pendant les 4 mois à venir, a la mission d’améliorer la conformité dans 3 secteurs clé.

Les premiers objectifs pour assister l’industrie du film et de la télé en sévissant contre les sites Internet pirates, les utilisations illégales de logiciels de partage de fichiers, plus “les forums, les communautés et autres réseaux qui offre des films et émissions illégaux.”

Aussi dans le plan est une campagne choc contre les utilisateurs qui utilise la très populaire application de réseau social et messagerie, WeChat. Afin de contourner les blocages, vous pouvez utiliser Hidemyass, VyprVPN ou NordVPN.

Mis en circulation en 2011, WeChat a maintenant plus de 930 millions utilisateurs. Certains d’entre eux utilisent la plateforme pour republier des articles d’informations sans la permission des auteurs.

Les autorités chinoises veulent réduire cette activité, car ils ont noté que trop d’articles sont volés de leurs sources et reproduits sur des blogs personnels ainsi que des plateformes similaires.

La deuxième zone pour l’attention est en plein essor pour le marché des applis pirates.

Les autorités chinoises disent que les App stores piratés et le logiciel qu’il propose contribue à une énorme hausse dans la propagation illégale de films, des émissions, de la musique, des informations et autres littératures.

Les décodeurs numériques qui utilisent de telles applications seront aussi dans le champ de mire pendant ces mesures répressives.

Finalement, il y aura un “renforcement de la supervision des droits d’auteur” à grande échelle sur les plateformes de e-commerce qui offre des produits audio et vidéo, des ebooks et d’autres publications.

Les plateformes d’hébergement Cloud seront aussi sujets à un examen additionnel, car celles-ci sont souvent utilisées pour partager des travaux avec droits d’auteur sans la permission des propriétaires.

Quel genre d’effet le programme aura en gros sur la disponibilité d’un contenu qui est protégé par les droits d’auteur reste encore inconnu.

Mais si des constantes précédentes sont maintenues, le National Copyright Administration devra révéler les résultats de son blitz en décembre dernier.

×

Soldes exceptionnelles jusqu'à -55% sur les abonnements Hidemyass de un an jusqu'à fin septembre Profitez de l'offre