Les toutes premières esquisses d’une étude Hadopi

HadopiHadopi présentera une étude le 14 septembre 2017 sur le site Internet Zone-Telechargement.ws, ou plus précisément sa réplique qui est devenue en quelques centaines de jours, le premier site pirate dans toute la France.

Zone-Telechargement.com a ferme ses portes en novembre 2016. 7 personnes sont suspectées d’avoir administré le site de piratage est ont été arrêtées par les autorités en France et d’Andorra, dans la conclusion d’une enquête de la division des recherches de Toulouse ainsi que du Centre de la lutte contre les crimes numériques.

Zone Telechargement a affolé les compteurs avec un total de 3,7 millions de visiteurs tous les mois, plus 11 000 téléchargements quotidiennement.

D’après des estimations d’autorités, le préjudice a été évalué à 75 millions d’euros. Une réplique a dores et déjà été remise sur le net.

Zone-Telechargement.com n’est plus, bienvenu Zone-Telechargement.ws

Plusieurs mois après, Zone-Telechargement.ws se retrouve en tête car il serait classé en première position des sites pirates de France ainsi que dans la liste des 25 meilleurs sites les mieux consultés dans le monde par les internautes en France.

Dans le cadre d’une mission en relation à l’observation des usages illégaux, La Hadopi a mené une étude concernant les données publiques.

Ceux-ci sont disponibles à partir de cette adresse, pour décortiquer les contenus, les pratiques des contributeurs importants ainsi que modèle économique qui sont sous-jacent, tout cela pour plus de compréhension de la part du remplaçant de Zone-Telechargement.com et qui a connu un développement.

Suivant une analyse des divers contenus qu’on a glané, la Haute autorité a apparemment la certitude que la base de toutes les œuvres est en effet renouvelée.

Autrement dit, les propriétaires de cette version nouvelle auraient remis en ligne la totalité des films aussi bien que de séries qui sont mis à disposition de tous les internautes, et cela, sans pour autant repomper les liens du site Zone Téléchargement, l’original.

À peu près mille contenus, toutefois uniquement quelques portions de contributeurs

Sur ce site assez récent qui est devenu extrêmement populaire, la Haute autorité a apparemment réussi à comptabiliser ainsi que catégoriser tous les contenus qui sont accessibles et aussi à identifier les comptes qui sont à l’origine de leur mise sur internet.

Un fait indiscutable est qu’une seule une partie de contributeurs pourraient venir alimenter les serveurs. Ces gens peuvent des fois y passer leurs journées, car le modèle économique décortiqué par la Hadopi serait pas mal juteux.

La Haute autorité va présenter la totalité des détails de son étude bien détaillée de septembre prochain en plein Paris.

On espère déjà que les conclusions vont être utiles afin d’alimenter une bonne partie des réflexions qui sont en cours a propos des possibilités de lutte qui refuse la contrefaçon dans les commerces.

Afin de bien vous protéger sur tous types de sites, n’oubliez jamais d’utiliser des VPN comme VyprVPN, Hidemyass ou NordVPN.