Entretien avec les administrateurs de YggTorrent,

Lors du classement de tous les sites de téléchargement ainsi que de streaming les plus visités d’août, on a eu la surprise de voir YggTorrent se diriger vers le sommet.

Après à peine un mois de plus, ce site a réussi à faire la conquête du coeur de nombreux pirates qui ont été affligés par la disparition du meilleur tracker torrent français, T411.

On a voulu en apprendre plus sur eux, donc ils ont poliment répondu à toutes nos questions, un grand merci à tous ! L’entretien est ci-dessous …

Bonjour est-ce possible de rapidement présenter votre équipe et votre projet pour yggtorrent?

On est une équipe de 30 personnes à peu près. Bon nombre d’entre nous sont jeunes, toutefois certains sont bien entendu plus âgés.

Notre projet est relativement simple, quand T411 est mort, on s’est retrouvé sur IRC ainsi que les personnes qui ont la motivation de rebâtir le site ont commencé à discuter des nombreuses solutions techniques afin de remettre un site en marche.

T411 est avant tout un site de la communauté conçu pour la communauté. L’unique motivation de notre équipe est que la communauté ne cessera de s’agrandir.

Quel est l’impact de la clôture de T411 sur YggTorrent ? De quelle manière avez-vous fait la gestion de l’afflux des récents visiteurs dans l’optique des serveurs ?

Si T411 n’avait jamais fermé, la naissance d’YggTorrent n’aurait pas eu lieu. La fermeture du site a fait naître la naissance de ce projet.

Au côté de son infrastructure, nous avons eu beaucoup de problèmes communs en juillet qui sont dus à la montée impressionnante du site.

De nos jours, la situation s’est montrée plus stable même si une augmentation de la quantité des membres nous force à évoluer tout le temps.

Comment se fait l’organisation de vos journées ? Etes-vous capable de faire la description d’une journée habituelle d’un administrateur de traqueur torrent ?

L’organisation de nos journées varie énormément dépendant du rôle de tout un chacun. Cela peut aller par passer une journée à coder, éventuellement résoudre quelques bugs, peut-être faire le renforcement de la sécurité, avoir des discussions avec les membres, ensuite aussi modérer des torrents.

Pouvez-vous nous donner des détails sur vos motivations, vos objectifs sur un plan indéfini ?
Notre première motivation est de faire exister la communauté de warez au niveau francophone qui est également un défi hautement technique.

Au niveau du plan défini, on partage des convictions qui sont militantes en ce qui s’agit de partages de données audiovisuelles.

Dès que les objectifs qui sont courts ou moyen termes sont atteints, on réfléchira immédiatement a des options pour nous mettre en avant devant la concurrence.

Ce n’est pas simplement obtenir une plus bonne réputation. C’est aussi pour offrir une meilleure qualité pour l’expérience des utilisateurs. Quelques fonctions novatrices pourraient naître sur ce site.

Quels types de précaution avez-vous décidé de prendre ?

Nous avons connu beaucoup de critique dans cette optique. Il y a une seule chose dont on est sur, c’est qu’on a bien sur appris de nos erreurs. Nous avons su nous entourer de gens extrêmement compétentes.

Les mesures de sécurité sont LA grande priorité sur un site qui ressemble au nôtre. Son infrastructure connaît une évolution et continuera d’évoluer.

Concernant la disponibilité, on va mettre sur pied un style de système exclusivement de load balancing afin d’obtenir un type de serveur miroir si nous avons des problèmes sur notre serveur primaire.

Êtes-vous un concurrent de T411 qui utilise l’extension .si ?

Visiblement pas. Sur un plan précis, nous avons un tracker qui est semi-privé privilégiant la qualité au lieu de la quantité.

Puis, de l’autre nous avons un indexeur pour les liens que nous trouvons habituellement sur de nombreux sites de trackers publics qui sont de qualité médiocre.

Nous avons concu un genre de système de ratio qui permet à beaucoup de gens de profiter d’un contenu de bonne qualité et en évitant en même temps les profiteurs.

Le dernier point fort sur ce point est qu’on a respecté T411 en ne prenant pas son nom. Cette pauvre copie ne ressemble en aucun cas au vrai T411.

Nous voulons féliciter le staff de ce site pour leur travail, en d’autres mots au niveau du design. Ce dernier est pour le moment le défaut principal sur lequel on travaille.

Nous espérons que dans le futur chacun aura la chance de faire sa place au sein du monde du torrent de la francophonie.

Le site restera t-il public et ferez-vous un système pour les invitations ou basé sur le ratio ?

Un tracker semi-privé le restera tout comme la fonction de ratio.

Yggtorrent : Comment allez-vous faire le financement de l’hébergement de votre site sur le long terme ?

Notre infrastructure est majoritairement payée par de l’argent propre des admins. Et l’autre section est financée à travers les dons que font nos utilisateurs.

On a réussi à mettre un point d’honneur à éviter des pubs intrusives sur le site. On est un site web de partage, et non une machine à sous.

Quel est votre avis sur le risque de se faire attraper ? Avez-vous eu peur de revendiquer votre droit de successeur du site T411 suivant sa fermeture ?

Tous les combats apportent leur lot de risques. Lorsqu’on se fait attraper, dommage pour nous.

Chez vos utilisateurs, quelle est la partie qui leur fait plaisir ? Leurs contenus, l’ambiance ou le design ?

Tous les contenus sont prioritaires. Nous commençons à voir la réapparition des trucs qui sont plutôt rarissimes. Cela veut dire que oui, principalement les contenus.

Ensuite, concernant l’ambiance, ca dépend partiellement du taux d’implication des membres. Nous faisons le mieux possible pour que l’ambiance soit sympa. Au sujet du design, c’est un avis assez partagé, nous bossons sur une autre version.

Avec la quantité de fermetures pendant ces années passées, que pensez-vous du torrent dans les 5 ans à venir ?

Le torrent,connu comme un protocole d’échange est difficile d’arrêter définitivement. Lorsque T411 a connu la fin, Ygg était présent pour prendre la main.

Lorsque Ygg tombera un jour, nous avec la conviction que quelqu’un pourra prendre le relais. Le monde du torrent a de très beaux jours dans un futur proche, en tenant compte de l’accélération assez progressive de toutes les vitesses de connexions, par exemple la fibre optique, les seedbox, tous les contenus vont être accessibles en un temps record pour chaque utilisateur.

A part tout cela, en excluant pas les objectifs qui sont sur le long terme, nous avons l’intention de lancer une nouvelle version de ce tracker sur le site ZeroNet.

Ce dernier est un réseau complètement décentralisé sous forme de blockchain. Dans le cas ou on parvient à surpasser ce défi relativement technique, donc Yggtorrent sera simplement incensurable ainsi qu’intraçable. De ce fait, sa gestion sera totaleent décentralisée.

Avez-vous encore quelque chose a dire afin de vous démarquer de vos concurrents trackers torrents ?

On a fait la création de YggTorrent en ayant une simple idée : proposer un accès total à la culture que plusieurs gens ne pourront jamais se procurer car ils n’ont pas les moyens. Plus on sera présent, mieux cette communauté Warez va se porter.

Finalement, comme nous ne sommes en aucun cas diriges par l’argent, on compte bien aller au bout de chacune des convictions politiques que nous avons.

Prenons par exemple le fait que nous sommes complètement sensibles a ce problème de rémunération de toutes les œuvres audiovisuelles.

Ainsi, on est convaincu qu’une solution hybride conçue entre partage pair a pair libre aussi bien que téléchargement dans la légalité est possible.

On réfléchit déjà sur l’élaboration d’une licence nouvelle qui permettra aux artistes aussi bien que les auteurs a être rémunéré en proportion au leech de chaque création, et ce, sans passer par un intermédiaire, comme c’est le cas aujourd’hui.

De ce fait, cela va nécessiter d’une part, l’introduction de l’offre légale qui est payante sous forme de forfait sur cette plateforme, et d’une autre part un genre de dispositif qui est d’une technique avancée en blockchain.

Cela permet à chaque auteur aussi bien qu’artiste de faire la revendication de la paternité de chaque œuvre, et de recevoir une rémunération légitime.

On est prêt à en parler avec les autorités qui sont compétentes dans ce domaine. Donc, avec les associations d’artiste et d’auteur, afin de faire évoluer la question. Si vous voulez vous protéger contre la totalité des attaques sur le net, vous pouvez utilisez Hidemyass, VyprVPN ou NordVPN.

Bien évidemment, le travail complet ne sera pas réalisé maintenant, quand on aura surpassé toutes les faiblesses qui sont d’actualité et qu’on aura atteint une échelle de qualité suffisante, tant dans l’optique de contenu que sur la plateforme.