Hadopi a mis Zone-Téléchargement sous surveillance

Si vous avez bonne mémoire, vous vous souviendrez parfaitement quand la Hadopi a fermeé le site Zone-Téléchargement en novembre 2016, et que 7 personnes qui étaient suspectées d’administrer ce site fut mises en prison.

Quelques jours après, ce site Internet a refait surface, tout en provoquant une grande surprise et une totale hilarité chez les pirates.

Finalement, il se trouve que Zone-Téléchargement avait été cloné, et ce dernier a su faire la conquête de warez, car il a systématiquement atterrit premier dans le hit des classements des tous les sites de téléchargement ainsi que de streaming les mieux visités.

La Haute autorité a publié il y a quelques temps un rapport qui concerne ce site récent pour déterminer d’où il provient.

Un clone est devenu un site pour téléchargements le plus visité

En seulement 100 jours, le clone de Zone-Téléchargement s’est facilement imposé dans l’espace du warez. Savez-vous comment il est né ? La Hadopi s’y est très vite intéressé, puis a livré ses résultats dans un assez long rapport.

Nous apprenons en l’occurrence que l’ancien ZT n’a aucunement partagé sa base de données avec le site qui vient de naître. Cependant, ces derniers ont juste repris le design ainsi que le nom.

Ensuite, ils ont constitué leur nouveau catalogue eux-mêmes, tout en uploadant à peu près 76,000 contenus en seulement 6 mois.

Ce taux impressionnant l’est plus encore, quand l’on sait que ce sont uniquement 14 comptes qui ont réalisé ce job faramineux.

Cinq de ces comptes ont réussi a uploader 22,000 titres. Les VPN VyprVPN, [V[N_1] ou NordVPN peuvent vous aider dans la protection sur Internet.

Le site Zone-Téléchargement est une véritable entreprise

Bien évidemment afin de payer l’hébergement de ce site et de ses serveurs, il est nécessaire de faire de l’argent.

Sur le site Zone-Téléchargement, tout comme sur la majorité des autres sites de warez, chaque source de revenus est assurée par la publicité.

Les autres types de rémunération sont explorés en parallèle, c’est-à-dire, en même temps par le minage des crypto-monnaies. La Haute Autorité va probablement alourdir ce qu’on appelle la riposte graduée.

Cette dernière est jugée obsolète par plusieurs : Canal+ a destiné un e-mail à la Hadopi afin de se plaindre des quelques mesures qui ont été prises contre chaque site de téléchargement.

Une société anti-piratage ne prend jamais en compte seulement les protocoles BitTorrent, et pas le direct-download. Donc, le streaming reste aussi impuni comme cette méthode de visionnage explose depuis un bon bout de temps, exactement comme en atteste du dernier classement qui est en date.