La police ferme streaming TV

Holding on to the bars... for a very long time.La police a fait une descente chez un service site pirate streaming TV en Pologne et a arrêté 3 hommes âgés de 30, 42 et 57 ans respectivement.

Les autorités disent que le fournisseur a initialement offert des comptes gratuitement, pour ensuite shifter les clients sur les packages qui ont fait les opérateurs générer à peu près 840,000 euros.

Une douzaine d’ordinateurs, 9 serveurs, des décodeurs, et plus de 60 appareils de stockage ont été saisis.

Comme les prix pour les packages de multi-chaines de câble et satellite continuent à augmenter.

Les fournisseurs non-autorisés de streaming tv procurent une alternative intéressante pour ceux qui désirent avoir une plus grande gamme de chaînes à des prix très bas.

Bien entendu, rien de tout cela n’est légal et de ce fait, les autorités se ruent sur eux. De bonnes nouvelles sont encore une fois apportées grâce à un autre raid de pirate, cette fois ci à Lublin en Pologne.

Comme une déclaration du commissariat de police a révelé que les officiers de police de l’unité du Cybercrime and Economic Crime a fait un premier enquête sous la supervision spéciale au bureau d’un procureur de district de Lublin. Des endroits dans 3 provinces – Zachodniopomorskie, Dolnośląskie et Wielkopolskie – fut mis à nu.

Selon certains procureurs, quelques opérateurs de ce site ont fait du streaming illégal avec la plupart de toutes les chaines de télé disponible localement, incluant la télé digitale et la télé nationale.

Plus de cent soixante chaînes à travers le site sans permission. Les utilisateurs avaient initialement un accès gratuit au service en ce moment sans identité mais ils ont été alors encouragés à souscrire à un package premium.

Service pirate de Streaming TV

“Les fonds obtenus de cette procédure ont été investis pour des développements futurs d’activités criminelles et dans des entreprises étrangères et polonaise, dans lesquelles les suspects étaient les propriétaires,” dit la déclaration de police.

Quelques rapports locaux stipulent que ce cas concerne 3 hommes, âgés de 57, 30 et 42 ans. Ces derniers fut arrêtés et emmenés dans les locaux du procureur.

Là-bas, ils ont subis une confrontation face à des allégations comme quoi ils ont distribué des chaines de télé payantes et utilises ce revenue comme une source permanente.

“Nous estimons que les suspects ont probablement bénéficie a un montant qui touche a peu près 3.5 million de zlotys [840,663 euros] via leurs pratiques illégales,” a ajouté la police.

Excluant les arrestations, les agents de police ont aussi saisit l’équipement incluant des tablettes, 12 ordinateurs, 9 serveurs, des décodeurs, plus de 60 disques durs, des téléphones et des appareils semblables. Si vous desirez vous proteger sur Internet, utilisez les VPN comme Hidemyass, VyprVPN ou NordVPN.

La nouvelle de ces raids en Pologne talonne une opération d’Europol, considérée comme l’une des plus grandes dans le monde pour fermer une opération voulant fermer IPTV.

Les fournisseurs toujours sans identité ont illégalement fournit à presque 500,000 abonnés une base situé en Bulgarie, ou des ISP locaux sont maintenant sous les feux des projecteurs.