LibertyLand : des administrateurs jugés

Judge, law, lawyer and Justice concept with a close-up 3d rendering of a gavel on a wooden desktop with brown background.Le 8 mars dernier 2018, 4 administrateurs de cet ancien site de streaming et de téléchargement, LibertyLand ont subi un jugement au tribunal de correction de Rennes, puis 3 parmi eux ont eu une peine d’emprisonnement avec sursis, pendant que le 4ème a eu une condamnation de 3 mois d'emprisonnement ferme.

Le seul bémol c’est que les accusés demeurent introuvables …

LibertyLand : un jugement a été fait

On vous en parlait le mois dernier, ces 4 administrateurs du site Internet de téléchargement en streaming et DDL ont finalement reçu leur jugement dans la ville de Rennes, pour le début du mois de mars.

Un juge, plein de sarcasme, a demandé au commencement de l’audience : « Pensez-vous que les prévenus sont bien présents ? ». N’avoir reçu aucune réponse des gens présents, il a alors condamné les prévenus en conséquences.

Ce débat qui se fait entre la défense ainsi que le juge qui ont porté plus ou moins sur la responsabilité d’un annuaire de plusieurs liens sur le net : « Que pense-t-on d’un site qui référence les pizzerias en plein milieu d’une ville, possèdent-t-il un vrai pizzaïolo ? » a dit Denis Hubert, l’avocat des 2 administrateurs, qui a annoncé que les clients ont profité de ce qu’on appelle un vide juridique, puis qu’ils ne croyait pas rencontrer ce type de succès médiatique aussi bien que juridique.

Le tribunal de la ville de Rennes

Au final, 3 personnes parmi les administrateurs ont écopé d’un emprisonnement avec un sursis, incluant des peines d’amende s’élevant au prix de 1,500 à 3,000 euros; pendant que l’administrateur principal a reçu un emprisonnement de 3 mois d’emprisonnement ferme.

Concernant la loi, il suffit seulement de les retrouver. Cependant ils sont fort probablement en train de se faire un bronzage de rêve sur une ile paradisiaque, d’où le fisc n’interviendra pas !

Si vous voulez vous protéger sur Internet, il faut essayer de choisir un VPN très efficace comme VyprVPN, Hidemyass ou NordVPN.

LibertyLand : parmi les sites qui sont les plus populaires d’antan

En 2011, précédant sa fermeture, LibertyLand formait partie de l’un des sites qui ont été les plus vues, répertoriant un nombre supérieur à 800,000 abonnés actifs.

En 2010, durant un moment, il était arrivé au sein du top 200 des sites Internet les plus visités en métropole, et un montant qui est supérieur à 200,000 euros avaient été décelés sur quelques comptes offshore.

La nouvelle élève de LibertyLand a disparu récemment, donnant sa place au site LibertyVF, pendant que plusieurs sites de streaming sont graduellement plus célèbres auprès des pirates francophones.