Site de pirate menant à plus de malwares

Hebrew comptuter code in red.Site de pirate menant à plus de malwares, des recherches ont prouvé cela

De nouvelles recherches de l’université Carnegie Mellon révèle que plus on passe du temps sur les sites pirate, plus ça augmente le risque d’enregistrer des malwares.

Le même effet n’a pas été trouvé pour d’autres catégories, par exemple, les réseaux sociaux, le shopping et les sites de jeux de hasard.

Pendant que les résultats démontrent un taux de menaces en hausse, c’est douteux que le nombre absolu impressionnera les pirates devenus des durs à cuire.

Depuis quelques années les ayants droit ont été plus ou moins concernés par la santé des ordinateurs de pirates.

Ils ont régulièrement mis l’emphase sur les rapports qui montrent qu’un site de pirate sont remplis de malwares et alertent même les futurs pirates au sujet des dangers de ces sites.

La récente campagne “Meet The Malwares”, a vise les petits enfants, est partie aussi loin que l’annonce qu’un site de pirate devenu premier et a frayé un chemin aux logiciels malicieux qui se sont propagés. Tout cela a été discrédité, mais c’est dur de nier que les sites pirates ont leurs mauvais côtés.

Pendant que les opérateurs des sites pirates ne sont pas au courant, publicitaires et les uploaders malicieux utilisent des fois leurs sites pour distribuer des adwares ou malwares.

Mais est-ce que cela expose un grand risque aux gens ? Des recherches du Professeur Rahul Telang l’université Carnegie Mellon procurent plus d’informations.

Pendant une année, Telang a observé la navigation et autres habitudes informatiques de 253 personnes qui ont participé au Security Behavior Observatory.

Les résultats, ont été publiés dans un document portant le titre de “Est-ce que le piratage en ligne réduisent la sécurité des ordinateurs ?” démontrent qu’il y a un lien entre les visites de site pirate et les malwares.

“Nous remarquons plus de visites au niveau des téléchargements d’un grand nombre de fichiers contenant des malwares sur les appareils des utilisateurs.

En particulier doublant la quantité de temps passé sur l’infraction des sites causent 20% d’augmentation dans le nombre total de malwares, a écrit Telang.

Cet effet était seulement visible pour les sites pirates, et pas pour d’autres catégories comme la banque, le jeu de hasard, jeu en ligne, shopping, réseau sociaux et même les sites pour adultes.

A travers le Security Behavior Observatory, tous les fichiers sur les ordinateurs des personnes interrogées ont été scannés et vérifiés contre des rapports de Virustotal.com. Cela inclut aussi des adwares, mais même sans cette catégorie, les résultats restent intacts.

“Meme apres avoir classifié les fichiers de malwares sous les adwares et retirés de l’analyse, nos résultats suggèrent toujours qu’il y a une hausse de 20% dans le comptage total des malwares à cause des visites vers les sites a infraction. Ces résultats sont robustes envers différents contrôles et spécifications.”

C’est très intéressant de noter qu’une personne qui fréquente souvent les sites pirate est très souvent encline à avoir des logiciels d’anti-virus installés sur leurs appareils.

Cependant, ce n’était pas le cas. Afin de vous protéger en ligne, utilisez un VPN, par exemple, VyprVPN, NordVPN ou Hidemyass.

“Il a aussi été découvert que les utilisateurs qui visitent des sites illégaux ne prennent pas plus de précautions que les autres utilisateurs.

En particulier, nous ne trouvons pas de preuve que de tels utilisateurs sont plus enclins à installer des logiciels d’anti-virus. S’il y a autre chose, nous trouvons que

les utilisateurs qui enfreignent la loi prennent plus de risques,” dit le document.

Une hausse de 20 % en termes de malware semble dramatique, et pendant que nous ne voulons pas dédramatiser au sujet de ces résultats ou les risques impliques, ça vaut vraiment la peine de surligner les nombres absolus.

La recherche estime que, quand quelqu’un double le quota de trafic sur un site pirate, cette personne ajoute un taux additionnel de 0.05 d’une partie de malware par mois, avec une moyenne de 0.24.

Alors, plus de gens ne sont pas en contact avec des malwares dans un mois normal. Cela veut dire qu’un site de pirate ont un taux en hausse par rapport aux risques, mais ce n’est pas aussi extrême comme cela a été dessiné des fois.

Il n’y a aussi aucune preuve que les malwares se propagent majoritairement sur les sites pirate. En analysant l’échantillon en gros, le taux moyen des fichiers avec malwares trouvés sur des machines pirate sont de 1.5, comparé à 1.4 pour ceux qui ne visitent jamais un site pirate.

Pendant qu’il y a certainement quelques risques lies, c’est douteux que les résultats dissuaderont beaucoup de gens. Des recherches précédentes ont révélés que la majorité de tous les pirates sont très au courant des risques des malwares, mais ils continuent quand même.

×

Soldes exceptionnelles jusqu'à -55% sur les abonnements Hidemyass de un an jusqu'au 16 Juillet Profitez de l'offre