Françoise Nyssen : « Hadopi doit avoir une liste noire pour les sites de streaming »

HadopiHadopi respire encore et elle va innover pour les menaces du futur. De nos jours, le torrent a laissé la place au streaming qui bat des records d’audience.

Etant donné que la Hadopi vise uniquement le torrent, autant dire que son mécanisme d’action est obsolète.

Mais Françoise Nyssen, Ministre de la culture, possède la solution qui est une liste noire nationale pour bannir les sites de streaming.

Pourquoi une liste noire est-elle inefficace ?

Le principal problème est qu’une telle liste est un appel à la censure généralisée. Françoise Nyssen a proposé que la Hadopi et ses intermédiaires appliquent un ban systématique d’une liste noire de sites de streaming.

Cela signifie les FAIs, mais également Google et Facebook et tous les autres acteurs du web. D’autres pays comme la Russie ont déjà crée ce type de liste avec des résultats catastrophiques, car de nombreux sites légitimes ont été bloqué par la même occasion.

De plus, ce ban est inutile dans la mesure où les sites vont simplement utiliser des proxys ou des noms de domaine différents.

Les utilisateurs peuvent également contourner ce ban avec un VPN comme celui de Hidemyass, VyprVPN, NordVPN. Mais on voit que Françoise Nyssen est complètement sous le contrôle des ayants-droits.

En ayant organisé une réception où elle a invité les principaux acteurs de l’industrie, ces derniers l’ont boycotté en estimant que la France ne fait pas suffisamment d’efforts pour lutter contre le piratage.

C’est un comble quand on voit la fermeture spectaculaire de Zone Telechargement ou de t411 qui étaient plus gros sites de piratage en France.

Pour ne pas déplaire à ces lobbys, Françoise Nyssen s’est dépêché de proposer cette liste noire pour la Hadopi dans les médias français.

Aucune réflexion, aucun débat public et aucune alternative pour améliorer l’offre légale. Cette liste noire est déjà morte avant même d’avoir vu le jour.