Google échoue contre le piratage du streaming coupe du monde 2018

Avec des centaines de millions de téléspectateurs du monde entier, le streaming coupe du monde 2018 est l’un des événements sportifs les plus populaires au monde.

Pendant 4 semaines, tous les fans se précipitent pour regarder leur équipe favorite et pour la FIFA et les diffuseurs, cette compétition est également une bataille contre le streaming coupe du monde 2018.

La FIFA voit rouge sur le streaming illégal de la Coupe du monde

La plupart des téléspectateurs regardent les matchs à la télé, mais de plus en plus de personnes les regardent via des sources illégales.

Le streaming illégal a crevé le plafond et chaque jour, ce sont des millions de personnes qui s’y connectent pour suivre les rencontres en direct.

Les chaines de télévision proposent une rediffusion légale aux résidents de leurs pays, mais on sait qu’un VPN comme Hidemyass, VyprVPN, NordVPN peut contourner facilement ce blocage géographique.

Les ayants-droits se mobilisent contre ce piratage du streaming coupe du monde 2018. Sony a envoyé plusieurs demandes préventives pour supprimer les sites de streaming.

On a également NetResult, pour le compte de la FIFA, qui demande à Google de supprimer ces sites. Parmi ces sites, on a des noms connus comme zorrostream.net ou thefirstrow.eu sans oublier la suppression des tutoriels qui indiquent comment utiliser un VPN pour accéder au streaming de la coupe du monde 2018.

Google ignore les requêtes de suppression

Mais ce qui est surprenant est que Google a décidé d’ignorer les demandes des ayants-droits. Le géant du web n’a pas donné d’explication, mais en fait, c’est sans doute parce que la demande est trop générale.

Les demandes de suppression concernent souvent des pages d’accueil, alors qu’il faut fournir des URLs précises. De plus, il n’y a rien d’illégal à conseiller aux gens d’utiliser un VPN puisque ce dernier est un outil qui chiffre la connexion et masque l’adresse IP.

Enfin, comme d’habitude, la FIFA et les ayants-droits ont également ciblé des sites légitimes tels que Sportsnet.ca qui appartient à Rogers Media.

On a également FuboTV qui appartient au groupe composé de Sky ou de la Century Fox. Mais cela n'empêche pas la FIFA de continuer sa lutte de piratage contre le streaming coupe du monde 2018, mais on ignore s’il va réussir.

Google Analytics Alternative