Comment surfer anonymement avec un VPN en 2016

Anonymous members in a demonstration in Valencia, protest against the police arrest of some members of this organitation.La navigation anonyme est devenu une priorité pour de nombreux internautes.

Après les révélations sur l’espionnage de la NSA, mais également face aux pratiques des géants du web, les internautes privilégient de plus en plus la vie privée et les outils pour surfer anonymement.

Cette tendance a crée une véritable course pour celui qui proposerait le meilleur moyen dans la navigation anonyme.

Certaines techniques sont purement du marketing et ils vous donnent l’impression d’être anonyme, mais au final, vos données sont toujours collectés par des parties tierces.

Les Proxys

Les Proxy ont existé depuis les premiers sites et ils sont toujours utilisé aujourd’hui pour surfer anonymement. L’objectif du proxy est simple puisqu’il permet de changer d’adresse IP.

Si vous êtes en France, mais que vous utilisez un proxy en Espagne, alors vous aurez une adresse IP espagnole. Cela vous donne un anonymat relatif, mais ce n’est absolument pas suffisant.

Le fait est que les techniques d’interception ont beaucoup évolué et qu’une adresse IP est facile à démasquer s’il n’y pas de chiffrement qui protège la connexion.

Par la suite, les proxys ont utilisé le chiffrement pour protéger les communications. Ainsi, un fournisseur tel que Hidemyass vous propose gratuitement un proxy sécurisé, mais la bande passante est très limitée sans oublier qu’on possède aussi une limite dans le volume de téléchargement.

Si vous envisagez d’être anonyme tout en voulant télécharger des dizaines de gigaoctets, alors le proxy n’est pas pour vous. De plus, de nombreux propriétaires de Proxy peuvent collecter vos données personnelles.

C’est notamment le cas avec les proxys en clair, car tout votre trafic passe par le proxy et cela ouvre la voie à de nombreux risques pour la vie privée.

Le réseau TOR

Avec un niveau de sécurité supérieur, le réseau TOR propose un anonymat et un chiffrement dans les communications. TOR a été spécialement conçu pour protéger les activistes et les journalistes dans les pays répressifs.

Quand vous utilisez TOR, votre trafic internet passe par plusieurs machines TOR qu’on appelle des noeuds. A chaque fois qu’il passe un noeud, le trafic est chiffré et cela vous permet de passer à travers des dizaines de relais en vous rendant quasiment invisible.

L’anonymat est garanti sur TOR, mais c’est au détriment de la bande passante. La connexion par TOR est très lente et il y a de nombreux sites qui refusent les connexions par ce réseau, car il peut aussi abriter une activité malveillante.

De plus, les gouvernements envisagent des législations pour bannir définitivement TOR et ce n’est pas une solution à long terme.

Le VPN, la solution à tous les problèmes

Face aux inconvénients de TOR et des proxys, le VPN offre la solution à tous les problèmes. En premier lieu, il vous propose des serveurs dans le monde entier et on peut le comparer à l’efficacité des relais TOR.

Vous pourrez utiliser des milliers d’adresses IP disponibles et certains fournisseurs commen Hidemyass VyprVPN ou NordVPN peuvent changer automatiquement d’adresse IP à intervals réguliers.

De cette manière, personne ne peut remonter jusqu’à vous. Ensuite, tout le trafic est chiffré par défaut avec des protocoles tels que l’OpenVPN. Donc, il n’y a aucun risque qu’on puisse intercepter vos communications.

Enfin, les fournisseurs VPN sont implantés dans des pays où ils sont l’abri des pressions des autres gouvernements. De cette manière, les USA, la France ou l’Angleterre ne peuvent pas faire pression pour que le VPN divulgue les données de ses clients.

De plus en plus de VPN proposent une politique de zéro donnée et cela signifie qu’ils n’enregistrent aucune information personnelle sur vous.

Le VPN est payant, mais les prix sont vraiment abordables à raison de quelques dollars par mois sans oublier que vous profitez de remises importantes si vous prenez l’abonnement de 12 mois.

Google Analytics Alternative