Comment se protéger sur un wifi pubic ?

public wifiOn ne peut pas nier que le wifi public a révolutionné la manière dont nous utilisons internet.

Le cout est proche de zéro et on n’utilise quasiment plus le forfait à la donnée de nos appareils mobiles.

Le wifi public s’est généralisé avec l’avènement du mobile et aujourd’hui, on peut se connecter gratuitement sur n’importe quel endroit public que ce soit un restaurant, une gare, un aéroport ou un stade.

Mais le Wifi public est une vraie passoire pour la sécurité.

En effet, la sécurité et la facilité ne font jamais bon ménage et pour que tout le monde puisse accéder à un Wifi public sans aucune restriction, alors il faut qu’il soit ouvert par nature.

Cela a provoqué l’apparition de pirates spécialisés dans l’analyse des réseaux Wifi et on vous décrit les précautions à prendre pour être protégé sur ces réseaux.

Les principales astuces pour utiliser un wifi public

Les pirates peuvent vous attaquer de nombreuses manières sur un wifi public. L’une des principales est qu’ils peuvent intercepter votre connexion si elle n’est pas affichée.

Par exemple, vous vous connectez à votre banque en ligne et bien, le pirate peut s’insérer au milieu de la connexion et mettre la main sur vos informations bancaires.

Pour corriger cette faille, le VPN que vous pouvez trouver chez Hidemyass VyprVPN ou NordVPN vous propose une connexion chiffrée avec le protocole OpenVPN qui est l’un des plus robustes du marché.

Le chiffrement évite une interception de vos informations et si vous utilisez VyprVPN, alors vous pourrez bénéficier d’une technologie propriétaire appelée Chameleon.

En résumé, Chameleon chiffre les métadonnées de votre connexion pour éviter le Deep Packet Inspection (DPI). C’est surtout utile pour lutter contre l’espionnage gouvernemental qui peut pister vos métadonnées si une agence détecte que vous utilisez une connexion chiffrée.

La seconde faille sur le Wifi public est que le pirate peut installer sa propre borne Wifi et il va vous inciter à vous connecter dessus.

Par exemple, vous êtes dans un Starbucks et vous voyez 2 connexions Wifi disponibles. La première s’appelle Starbucks Free et la seconde est ST1.

Si vous ne faites pas attention, alors vous risquez de choisir le nom le plus explicite alors que ce n’est pas la connexion légitime.

Et les dégats sont catastrophiques, car c’est comme si vous envoyiez directement toutes vos données au pirate. Notre conseil est de s’informer auprès de l’établissement ou de demander le nom légitime du réseau wifi à un membre du personnel. C’est un petit effort, mais cela évitera bien des problèmes.

Désactivez le partage et privilégier le SSL

Quand vous surfez sur un Wifi public, assurez-vous de naviguer systématiquement sur des sites en SSL. Cela vous permet d’éviter que quelqu’un intercepte vos informations et vous pouvez aussi vérifier, avec le certificat SSL, que c’est bien le site légitime.

Ensuite, la plupart des systèmes d’exploitation possèdent une option qui permet de désactiver le partage des réseaux et des imprimantes.

Ce conseil est valable si vous utilisez un Laptop, notamment sous Windows. Sous Windows, vous pouvez directement configurer que vous utilisez un réseau public et le système va protéger les dossiers sensibles et il va désactiver automatiquement le partage.

Donc résumons, utilisez toujours un VPN pour surfer sur le wifi public, vérifiez que c’est un réseau légitime, privilégiez les sites en HTTPS et désactivez toutes les options de partage sur vos appareils.

×

Soldes exceptionnelles jusqu'à -55% sur les abonnements Hidemyass de un an jusqu'à fin septembre Profitez de l'offre